L'histoire du Zoo African Safari 


Zoo Plaisance du Touch

Implanté en 1970, le parc zoologique de Plaisance du Touch est né d’une grande histoire familiale, celle de la famille POUMEROULIE. 

Amoureux des animaux, ils transmettent, en 1979, à leur fille aînée Patricia et son époux Jean-Marc TONIUTTI, le fruit de leur travail. Aujourd’hui, et depuis 3 ans, c’est leur fils René-Pierre qui a repris, avec la même passion pour les animaux, la gestion du Zoo.
 
Au départ, le parc zoologique de Plaisance du Touch abrite une cinquantaine d’animaux différents, issues des 4 coins du monde, et plusieurs animaux domestiques sur une superficie de 5 hectares. 
Au fils des années, une prise de conscience se fait sentir : informer les visiteurs de la nécessité de protéger la biodiversité, d’expliquer le degré de vulnérabilité des différentes espèces animales et tout mettre en œuvre, à son échelle, pour conserver les animaux en voie d’extinction. 
A partir de ce moment, des aménagements ludiques et pédagogiques sont mis en place (le complexe aquatique pour les otaries et la mini-ferme pédagogique en font partie) et les missions du Zoo (Divertir, Conserver & protéger, Rechercher, Transmettre) s’ancrent dans l’ADN du Zoo.

Dès 1982, les travaux d’aménagements et rénovations ont permis à certains pensionnaires d’accéder à une semi-liberté.


African Safari

C’est en 1990 que l’entreprise prend un grand tournant : un safari africain de 10 hectares vient compléter le parc à pied. 
Un concept novateur pour l’époque, pouvoir circuler avec son véhicule sur le territoire des animaux d’origine africaine qui cohabitent en semi-liberté.
Une nouvelle expérience zoologique est née, deux parcours de visite sont désormais accessibles : la réserve africaine et le parc à pied. Le parc zoologique de Plaisance du Touch devient alors « African Safari » !


Zoo African Safari

En 2014, la réserve africaine s’agrandit de 5 hectares, l’espace nécessaire pour accueillir les géants d’Afrique ! À partir de ce moment-là, éléphants, girafes et hippopotames font partis du paysage du safari.

Depuis sa création, le parc accueille de plus en plus d’espèces dans le cadre de son développement avec notamment ces dernières années l’arrivées des suricates, wallabies des rochers, pandas roux, goura victoria, etc.
N’oublions pas les différentes naissances que le parc zoologique enregistre chaque année, dont font partis Makéba, l’éléphanteau née en 2017 et Tchéco, l’hippopotame né en 2016.

Aujourd’hui, 600 animaux, issus de 80 espèces différentes, vivent en harmonie au sein des 20 hectares d’African Safari.

Les visiteurs sont de plus en plus nombreux : ils sont en moyenne 160 000 chaque année.
Aujourd’hui, African Safari est un site touristique majeur de la région Occitanie, il est l’un des seuls, en France, à proposer deux circuits de visite dans deux espaces de vie différents.