Gnou bleu (Connochaetes taurinus)

Le gnou bleu est aussi surnommé "gnou à queue noire".

Les mâles et les femelles ont des cornes incurvées en forme de parenthèses. En fonction de leur lieu de vie et du climat la constitution des groupes et la territorialité des mâles varient. Les mâles adultes sont généralement solitaires. Les femelles vivent en groupe de 10 à 1000 individus. Les mâles âgés de 1 an quittent le troupeau pour constituer des groupes de jeunes mâles. A l'âge de 3 ans ils essaieront de conquérir un territoire. Dans certaines régions (parc du Serengeti en Tanzanie et au Kenya), pendant la saison sèche, quand l’herbe des prairies commence à jaunir et que les sources d’eau se tarissent ils migrent dans le but de trouver de l'eau et de la nourriture. Pendant la saison des pluies ils seront amenés de la même façon à retourner dans leurs prairies de départ. Les groupes qui se constituent alors peuvent compter jusqu'à 1 à 2 millions d'individus. Ils peuvent ainsi parcourir plus de 1000 km sur un cycle de migration.

Lors de leurs migrations ils sont accompagnés par des zèbres et de nombreuses antilopes.

SON HABITAT

Savanes, plaines ouvertes à herbes courtes, brousses, forêts dans les zones plus sèches, savanes bordant les forêts d'acacias.

COMMENT EST-IL MENACÉ ?

Déforestation, chasse pour la viande ou les trophées, sécheresse, suppression de points d'eau pour l'irrigation, campagnes d'éradication de la faune sauvage pour éliminer certaines pathologies touchant l'homme ou les animaux domestiques, présence de clôture bloquant les migrations.

 

Le petit se lève très rapidement après sa naissance et suit sa mère. Il est généralement debout en moins de
5 min
Pointe de vitesse à
80 km/h
Classification

Classe : Mammifères

Ordre : Cétartiodactyles

Famille : Bovidés

Régime alimentaire

Herbivores ruminants

Statut de protection

Préoccupation mineure

Où se trouve-t-il
dans le zoo ?
Voir le plan
Retour à la liste des animaux