Yack (Bos grunniens)

Le yack vit en troupeaux. Il est très important pour les bergers nomades tibétains.

Il leur fournit de la viande, de la laine et du cuir. Ses bouses, une fois séchées, constituent le seul combustible accessibles sur les hauts plateaux. Grâce à son pelage long et épais ainsi qu'à son sous-poil très dense il peut affronter le froid jusqu'à - 40 °C. Il secrète également une substance visqueuse qui agit comme un isolant au froid. Cette substance est utilisée en médecine traditionnelle au Népal. Il est capable de porter de lourdes charges sur de longues distances à haute altitude.

SON HABITAT

Montagnes.

COMMENT EST-IL MENACÉ ?

Domestique.

Poids : jusqu'à
600 kilos
Les femelles sont trois fois moins lourdes que les mâles.
Peut vivre jusqu'à
6000 mètres
d'altitude
Peut résister à des températures de
-40 degrés
Classification

Classe : Mammifères

Ordre : Artiodactyles

Famille : Bovidés

Régime alimentaire

Herbivores

Statut de protection

Domestique.

Le Yack sauvage, plus gros que le yack domestique et vivant entre 3200 et 6000 mètres d'altitude est classé vulnérable. Il n'en reste à l'état sauvage que 10 000 individus

Où se trouve-t-il
dans le zoo ?
Voir le plan
Retour à la liste des animaux