Dromadaire (Camelus dromedarius)

Le dromadaire est surnommé le "vaisseau du désert" car il peut survivre dans des conditions désertiques extrêmes grâce à de nombreuses adaptions physiologiques.

Il ne possède pas de sabots au bout de ses doigts mais des coussinets plantaires qui lui permettent de marcher dans le sable sans s'enfoncer. Grâce aux callosités situées au niveau des zones de peau en contact avec le sol, il peut s'allonger dans le sable brûlant. Sa bosse n'est pas une réserve d'eau mais une réserve de graisse. Ses longs cils, ses narines - qui sont des fentes qui se ferment facilement - et les poils dans ses oreilles lui permettent de se protéger du sable lors des tempêtes.Enfin, il peut se réhydrater rapidement après avoir passé plusieurs jours sans boire, grâce à ses globules rouges particuliers. Les groupes sont composés de femelles et de jeunes menés par un mâle dominant. Il existe aussi des groupes de mâles célibataires ou des mâles solitaires.

SON HABITAT

Le dromadaire vit dans les plaines arides, les déserts chauds ainsi que dans les prairies d'Afrique et d'Australie.

COMMENT EST-IL MENACÉ ?

La population des dromadaires est en nette augmentation aujourd'hui. Il est domestiqué et élevé pour son lait, sa viande ou pour des travaux agricoles.

 

Pèse jusqu'à
1 Tonne
Peut boire jusqu'à
100 litres
d'eau en une seule fois
Peut vivre jusqu'à
40 ans
Classification

Classe : Mammifères

Ordre : Cétartiodactyles  

Famille : Camélidés

Régime alimentaire

Herbivore et pseudo-ruminant

Statut de protection

Pas de statut

Où se trouve-t-il
dans le zoo ?

Vous pouvez retrouver le dromadaire dans notre réserve.

Voir le plan
Retour à la liste des animaux